Fahrenheit 451 de Ray Bradbury

Publié le par xxxGalliaxxx

couv50997400

Résumé de l'éditeur :


451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s’enflamme et se consume. Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d’un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l’imaginaire au profit d’un bonheur immédiatement consommable. Il devient dés lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

 

Mon avis : 


Un grand classique bien connu qu'il me fallait lire !

Je m'attendais à ne pas bien comprendre ce livre. Bon d'accord ce n'est pas la même chose mais j'avais commencé à lire les misérables de Victor Hugo et j'ai vite abandonné. C'est pour ça que je pensais que ce serait un peu pareil pour Fahrenheit 451 mais pas du tout ! Il y a bien eu quelques passages difficiles mais à part ça c'est tout à fait compréhensible. 

C'est un futur improbable. Les pompiers allument le feu au lieu de l'éteindre. Il est interdit de réfléchir, de s'instruire, de lire ...

Au début on se demande vraiment pourquoi le monde est devenu ainsi. C'est pour ça que l'on est du côté de Montag. On veut qu'il enfreigne les règles, qu'il se retourne contre le gouvernement ... Pourtant ce n'est pas facile et on voit qu'il est seul. Et puis il y a le point de vue du capitaine Beatty. Lui, c'est la justification de leurs agissements. On envisage donc la possibilité que le savoir apporte le malheur et l'insouciance, le bonheur ...

Bref vous l'aurez compris toute l'histoire tourne autour du choix de Montag. C'est d'ailleurs très intéressant de voir l'évolution de ce dernier. Au fil des pages, il s'affirme, il prend de l'assurance.

On ne peut pas dire qu'il y est des retournements de situations mais l'histoire n'est pas prévisible et ça donne vraiment envie de savoir le dénouement.

Bon après au niveau des points négatifs, je dirai que certains passages où le capitaine Beatty parle sont assez long et embrouillant.

Ce n'est pas une lecture de détente mais ce n'est pas vraiment un point négatif :)

Quant à la fin, elle laisse envisager un nouvel avenir mais ça c'est à nous de l'imaginer !

 

Note : ***/ 6

Publié dans Science fiction

Commenter cet article